Le Guide de l'agent à été mis à jour!

Pour le consulter, c'est ici!


Actualités de l'action syndicale :

voir également les pages " Activité syndicale CCRF et Bercy" et "Activité syndicale Fonction publique"

-Restructuration de la CCRF cliquez ici

PPCR cliquez ici



Audience bilatérale de CCRF-FO avec la nouvelle Directrice Générale du 13 février 2018
Quel avenir pour la DGCCRF ?

 

Le 13 février 2018, Mme Virginie BEAUMEUNIER, nouvelle Directrice Générale de la DGCCRF, a reçu le syndicat CCRF-FO, en présence de Mme Coralie OUDOT, Sous-Directrice des ressources humaines, des affaires financières, de la qualité et de la performance.

 

La délégation FO était représentée par Françoise LAGOUANERE (SG CCRF-FO), Dominique GENDRON (SG Adjoint CCRF-FO) et Philippe GRASSET (SG Fédération des Finances FO).

 

Nous avons consacré cette première prise de contact aux sujets qui nous paraissaient essentiels :
● Le rétablissement de la chaîne de commandement ;
● Les effectifs ;
● La revue des missions ;
● Les indicateurs et les pratiques de management (ces 2 points étant liés !). [...]

 

  • Le rétablissement de la chaîne de commandement :

[...]Pour le syndicat CCRF-FO et la Fédération des Finances FO, soutenus par la Confédération FO, la réorganisation de la DGCCRF, dont l’objectif premier est le rétablissement de la chaîne de commandement, ne peut passer que par la sortie des DDI, que nous revendiquons depuis le départ. Nous avons remis à la Directrice Générale notre schéma stratégique détaillé de réorganisation de la DGCCRF, qui avait été communiqué au Cabinet d'Emmanuel MACRON, alors Ministre de l’Economie, ainsi qu'à la Mission AUVIGNE/MASUREL. Il est joint au rapport de la Mission. Notre positionnement, très clair et explicatif, n'a pas évolué au gré du temps… Le schéma UT DIRECCTE, tel qu'il était envisagé avant la parution de la circulaire FILLON du 31 décembre 2008, est pour nous de nature à répondre à la nécessité de rétablissement de la chaîne de commandement. [...]

 

L'affaire LACTALIS démontre bien à quel point l’état a été défaillant en la matière. Nous avons été en capacité de réagir dans l'urgence, mais nous avons été incapables de prévenir une telle crise. Mais cette affaire démontre également toute la nécessité de maintenir les implantations départementales et de renforcer leurs effectifs, ce que CCRF-FO revendique. [...]

 

La Directrice Générale nous a indiqué que la méthode consistait non pas à discuter des synergies mais à partir du recentrage sur les missions prioritaires pour en déduire un schéma organisationnel sans double interministérialité… mais tout en continuant à travailler avec les Préfets en interministériel… Elle a précisé que les implantations des services CCRF en départements pourraient ne pas correspondre à celles des UT DIRECCTE actuelles et a confirmé ce que nous redoutions : les mutualisations régionales des effectifs opérationnels sont une piste privilégiée et une unité infra régionale CCRF pourrait couvrir plusieurs départements… mais un accompagnement des agents impactés sera mis en place !!!
C’est donc bien le maintien des implantations territoriales qui est en jeu !
[...]

 

  • Les effectifs :

[...]Pour FO :
- Seul un plan pluriannuel de recrutement permettra de repasser au-dessus du seuil critique de fonctionnement.
-  La fixation des effectifs cibles doit être entièrement revue, en prenant en compte la réalité économique de chaque département et en visant une adaptation des moyens aux missions.
[...]

 

  • La revue des missions :

Nous avons fait remarquer que le seul objectif de la revue des missions était de mettre en adéquation les missions avec les faibles moyens humains disponibles.
Pour FO :
-La DGCCRF doit impérativement conserver toutes les missions relevant de son cœur de métier. Il convient de les définir clairement et de décharger les agents de tout le reste.
- Le recentrage sur les missions DGCCRF, avec abandon du transversal (secrétariat général dans les DDI, contentieux pour l’ensemble de la DDI,…) et du périphérique (notamment participation aux diverses commissions préfectorales…) est pour nous de nature à justifier la présentation, par Bercy, d’un schéma de sortie des DDI cohérent, en partant des missions pour en déduire une nouvelle organisation.
- Au delà, il ne relève pas du rôle d’une organisation syndicale telle que FO de collaborer à la destruction d’emplois par la participation à une revue des missions.
- FO s'opposera à toute revue des missions ayant pour effet, voire pour objet, de justifier la disparition d'implantations départementales. [...]

 

  • Les indicateurs et les pratiques de management :

Nous avons insisté sur le fait que les indicateurs DGCCRF étaient un véritable problème, qui ne faisait que s’aggraver dans le temps :
➔ ils sont beaucoup trop nombreux,
➔ ils ne sont pas utilisés comme des marqueurs de l’activité des services, mais comme des objectifs quantitatifs contraignants à tenir impérativement,
➔ ils sont de ce fait utilisés comme moyen de pression envers les services et les agents,
➔ ils cantonnent le rôle de « pilotage » des Pôles C des DIRECCTE à une surveillance étroite et constante de leur réalisation,
l’indicateur de productivité est tout particulièrement dangereux, tant il a immédiatement été interprété comme une véritable objectif assigné aux services, entraînés par là-même dans la course aux bûchettes au détriment de la qualité du contrôle. Il génère des méthodes de management extrêmement agressives (division, culpabilisation, stigmatisation notamment des agents utilisant des droits syndicaux) et provoque une intolérable souffrance au travail.

 

Pour CCRF-FO :
- Il est impératif d’initier un travail de fond sur le sujet, ainsi que sur le rôle des Pôles C.
- Le pilotage régional des politiques publiques mises en œuvre au plan départemental ne doit pas consister en un travail de bureaucratie stérile, consistant essentiellement à surveiller un tableau de bord surchargé d’indicateurs et à mettre constamment la pression sur le niveau départemental pour tenir des objectifs qui n’ont pas lieu d’être.
- Le niveau régional doit bien au contraire pouvoir se consacrer pleinement aux tâches d’animation, de coordination et d’aide à l’enquête. C’est ce qu’attendent les agents et il en va de la cohérence et de la réactivité de l’ensemble du réseau DGCCRF.

 

Mme BEAUMEUNIER a convenu du fait que le nombre d’indicateurs pourrait être revu et que le pilotage devait être allégé. Elle a pris bonne note des méthodes de management décrites. En revanche, la Directrice Générale considère que l’indicateur de productivité est un indicateur de performance et qu’il constitue, à ce titre, une cible à atteindre !

 

« Action Publique 2022 » a permis la réouverture du dossier DGCCRF…
mais est un véritable chantier de démolition pour l’ensemble des services de l’État.


La boîte de PANDORE est ouverte !


Le syndicat CCRF-FO demeurera extrêmement vigilant et persistera à
défendre les agents et sa conception d’une DGCCRF cohérente et efficace.

Retrouver ce compte-rendu dans son intégralité ICI





Groupe de Travail « Guide pratique de déontologie DGCCRF » du 23 janvier 2018
Une réelle volonté de dialogue et quelques amendements supplémentaires enfin pris en compte…

 

Ce second GT était nécessaire pour participer à faire évoluer le projet de guide de déontologie DGCCRF dans le bon sens. L’Administration a pris note des remarques et exigences de CCRF-FO. Elle doit impérativement les prendre en compte pour corriger encore le projet qui sera présenté au Comité Technique du 13 mars, présidé par Mme BEAUMEUNIER, nouvelle Directrice Générale.

 

CCRF-FO ne nie pas la nécessité d'un guide de déontologie à la DGCCRF, suite à la révision du statut général de la Fonction Publique par la loi de 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires. Néanmoins, ce guide doit entrer dans une démarche d’information, de prévention et de transparence et ne doit surtout pas avoir pour effet de stigmatiser les agents enquêteurs de la DGCCRF, en créant une suspicion malsaine à leur égard, en ne faisant pas suffisamment référence à leurs droits, en durcissant leurs obligations et en ignorant les obligations déontologiques d'impartialité, de loyauté, voire de dignité, propres à l'encadrement.

 

La copie révisée par l'Administration suite au premier groupe de travail n'est toujours pas acceptable car elle est bien loin de prendre en compte l'ensemble des critiques et suggestions formulées ...

 

L’Administration s’est donc engagée à revoir encore sa copie sur la base des discussions de ce GT … Pour CCRF-FO, la vigilance s’imposera lors du CT « personnels et missions » du 13 mars...

 

Retrouvez le compte-rendu de ce GT


Actu "Dossier restructuration de la DGCCRF"



Retrouvez toute l'actualité sur la restructuration de la CCRF sur la page "Avenir de la DGCCRF"


Retrouvez toute l'actualité sur PPCR: cliquez  ici

PPCR catégorie A DGCCRF : L'Arlésienne !

 

Retrouver le compte-rendu du GT "PPCR catégorie A" du 30 août 2017

Les nouvelles de Bercy...


Groupe de Travail "Élections professionnelles 2018" du 16 février 2018
Le dispositif du vote électronique s’affine

 

Le temps du questionnement sur le choix du vote électronique est maintenant derrière nous. A l’heure où les ministres envisagent de supprimer des instances du dialogue social, l’un des enjeux du scrutin de décembre prochain, est de démontrer l’attachement des agents à choisir leurs représentants du personnel et cela passe par un taux de participation important.

 

Retrouvez le compte-rendu de ce GT


Groupe de Travail du CHSCT-M du 8 Février 2018
PROJET DE GUIDE « PRISE EN COMPTE DES CONDITIONS DE TRAVAIL »

 

Retrouver le compte-rendu de ce CHSCT-M





 

CONGRES du syndicat CCRF-FO à CUSSAC (87) - mars 2015

 

De gauche à droite :

Michel GARCIN, Secrétaire général honoraire CCRF-FO

Françoise LAGOUANERE, Secrétaire générale CCRF-FO

Philippe GRASSET, Secrétaire général Fédération FO Finances

RESOLUTIONS DU CONGRES (extrait) :

Le Congrès revendique :

- La sortie de la DGCCRF du dispositif RéATE avec les modifications réglementaires qui s'imposent ;

- La nécessaire confirmation de la dimension nationale des politiques publiques dévolues à la DGCCRF, assortie d’une garantie de la gestion des missions, des moyens et des personnels CCRF par la DGCCRF ;

- La redéfinition de structures CCRF unifiées par une chaîne de commandement verticale, effective, lisible et visible, de l’échelon central jusqu’aux niveaux déconcentrés.

 

 En savoir plus sur CCRF-FO

 

Rejoignez nous!